Se souvenir de son passé, le porter toujours avec soi, c'est peut-être la condition nécessaire pour conserver, comme on dit, l'intégrité de son moi. Milan Kundera

1...2...3...Les trois à la fois...






"Juif, tunisien et français
Alors, de quoi souffrons-nous?"

"...C'est simple: nous avons mal à notre mémoire, nous souffrons d'un défaut de reconnaissance.
Il suffit d'un séjour dans la Tunisie moderne pour constater que nous sommes exclus de son Histoire.
Le temps use tout, c'est vrai, les absents ont toujours tort. Nous ne sommes pas musulmans, c'est vrai, et la Tunisie s'est constituée en nation musulmane.
Cela est la logique implacable de l'Histoire. Mais il n'y a pas que cette logique-là et, nous souhaitons qu'on ne pousse pas davantage la roue de l'histoire dans ce sens.
Ce pays musulman et arabe dans sa très grande majorité est aussi notre pays natal. Je l'ai beaucoup écrit: on peut acquérir une patrie d'adoption, la France pour nous, lui être loyal et même y être heureux, on n'a pourtant jamais fini avec son pays natal.
Permettez au vieil écrivain que je suis de vous rappeler que ce terreau premier, où ont germé les émotions, heureuses et malheureuses de l'enfance, de l'adolescence avec ses amours, ses déceptions et ses espoirs, est irremplaçable. Toute mon œuvre en porte les traces profondes.
Nous souhaitons réintégrer la mémoire collective de l'Afrique du Nord, que notre place, historique, économique, et culturelle, y soit définitivement reconnue et assurée.
Nous souffrons de constater l'ignorance des jeunes générations de ce que fut notre participation, quelquefois militante, à l'Histoire du pays..."

16 commentaires:

sahrawitn a dit…

asselema .c la premiere fois que j lits votre blog .c magnifique de rencontre un tunisiens de commitè juifs qui .restera toujours une commiteè importante ds l histoire de la tunisie.ds tous les domaines.culterelles.polituque et sociale .j suis interresse ou etudes de comiteè juifs de ma ville .douz au sud de la tunisie

zzzzzz a dit…

michelle ne soit pas si amer la tunisie aime toujours ses enfants quelque soit leur confession les apparences sont parfois trompeuses et le tunisien malgres quelques sauts d humeur reste tres bon et cela encore quelque soit sa confession il faut connaitre d autre pays arabes pour mieux apprecier la chance qu on a d avoir ete eleve aux principes de ce merveilleux pays on peste parfois contre lui mais on toujours tres heureux de faire parti de sa terre

Michelle - Artiste Peintre a dit…

@ Sahrawitn
Merci, je le sens pour la plupart des tunisiens que nous faisons partie intégrante de l'histoire de la Tunisie. Je pense aussi que la Tunisie est le seul pays arabe ayant permis à ses enfants d'accéder à la culture. Je connais Douz et j'aime beaucoup cette région de Tunisie avec Tozeur où j'ai rencontré de vrais amis.
Marhaba bik

Michelle - Artiste Peintre a dit…

@zzzzzz
Je ne suis pas amère. Comme je le disais à Sahrawitn, je sais pour la plupart des tunisiens et je sais que le tunisien est différent comme peuple puisque j'en fais partie.
J'ai mis en ligne ce texte qui n'est pas de moi mais d'Albert Memmi qu'il faut lire en entier parce qu'il parle de sa triple identité mais qu'il met l'accent sur celle qui l'a le plus façonné. Il parle de l'empreinte de la terre natale et des traces profondes.
A bientôt

Michelle - Artiste Peintre a dit…

Il faut cliquer sur les liens de l'article pour lire l'article en entier.

TATA ICHTIR a dit…

El sélémou aleîkom ekhaouéti min tounes, tounes biled, el selèm, tounes biled el tessémeh, tounes joudourné, tounes el tahaouel, tounes el moustakbel.
Je suis juive tunisienne et j'ai aussi retenu ce texted'Albert memmi que j'ai lu entièrement. La Tunisie est le pays de tous les tunisiens quels qu'ils soient .
La Tunisie est certes le pays le plus tolérant, et nous avons une chance énorme d'y être né. Ce bassin des civilisations , dont l'histoire est riche de brassage de cultures ouvre ses bras à tous ceux qui sont natifs. Notre culture est riche et notre avenir est certain car à présent ce petit pays brille dans le concert des nations les plus avancées.
Nous aimons viscéralement notre pays et notre mémoire permettra à nos descendances de préserver cet amour et ce respect de nos valeurs

Breitou a dit…

Merci Michélle.

Il n'y a qu'un Albert Memmi qui puisse écrire de si jolies réflèxions.

laabidi a dit…

le texte de A.Memmi culpabilise la tunisie et les tunisiens alors que la reàlité est autre: les abscents ont toujours tort.Pour les abscents , le pays natal est plutôt un souvenir du passé, il n'est ni le présent ni le futur et c'est dommage.En plus la tunisie restera toujours mediterranneenne, africaine , arabe ,musulmane, multiraciale et multiconfessionnelle mêmes si quelques scènes du quotidien d'aujourd'hui altèrent cette image.
Avec mes respects , l'enfant du sud à la fille et l'artiste du pays.

Michelle - Artiste Peintre a dit…

Merci Laabidi pour votre commentaire mais il ne faut pas vivre le texte d'Albert Memmi comme une culpabilisation mais comme un cri d'amour pour ce pays qui nous a vus naitre, nous a façonnés...
Les circonstances de l'histoire ont voulu que notre présent, notre futur ne soient plus en Tunisie mais personne ne sait si un jour, il ne le deviendra pas à nouveau...
Avez-vous lu le texte en entier en cliquant sur les liens. Ce texte fait partie d'un dossier préparé par Anissa Barak ayant pour thème "la Tunisie au miroir de sa communauté juive".
Merci d'être revenu, j'avais beaucoup apprécié votre commentaire précédent.
A bientôt l'enfant du Sud

Carthaginois a dit…

Albert Memmi est un grand écrivain qui aime la Tunisie, ça personne me l'a dit, je l'ai par moi même constaté à travers certains de ses romans que j'ai lu et que j'apprécie
je rejoint la remarque des autres internaute dans la mesure où on sent une certaine culpabilité, mais il faut souligner quelque chose, que c'est à tout le monde de tendre la main pour solutionner les choses, il ne faut pas que chaque partie attende le premier pas de l'autre, les juifs tunisiens sont des enfants de la tunisie a part entière tout comme les musulmans, je tiens à rappeller que la Tunisie en comparaison avec d'autres pays est un pays tolérant à en juger par le fait que c'est une première qu'on est le seul pays ayant un parlemantaire juif et aussi un juge juif, tout simplement car ils sont tunisiens. Les tunisiens ne rejettent pas les juifs mais le sionisme...
Bref, il faut préserver la mêmoire de tous les enfants de la Tunisie qu'ils soient musulmans ou chretiens.

Michelle - Artiste Peintre a dit…

Bonjour Carthaginois

Ton commentaire ne manque pas d'intérêt et je t'en remercie. Mais au risque de me répéter, je ne pense pas qu'Albert Memmi ait usé de la moindre culpabilité. Il a simplement constater un défaut de mémoire chez les jeunes générations. J'ignore comment sont élaborés les manuels d'histoire en Tunisie destinés à la jeunesse. Albert Memmi met l'accent là-dessus et son message peut s'entendre de la manière suivante...quand les anciens ne seront plus là, que restera-t-il de tout ça?...
Bien sur que les tunisiens sont très tolérants et forment un peuple qui n'a rien à voir avec ses voisins. Il suffit d'observer la géographie de la Tunisie pour réaliser combien cette terre est ouverte sur l'ensemble du bassin méditerranéen.
Et je te rejoins totalement, celui qui fait le premier pas est celui qui montre l'extrême grandeur de son âme...et non une faiblesse.
@ bientôt

moghrama a dit…

j'arrive sur le tard pour dire juste un petit truc , peut-être insignifiant pour certains , mais profond pour moi : Albert MEMMI était un très grand ami du père de ma belle soeur,l'épouse de mon frère,monsieur MOHSEN A. (il nous parle souvent de lui à un tel point qu'il est devenu un membre de la famille.

Michelle - Artiste Peintre a dit…

Merci de cette info Moghrama. J'espère te lire au sujet d'Albert Memmi car tu en sais surement plus sur ce personnage qui force à l'admiration quand on connait ses handicaps de départ.

zahraten a dit…

L'association Coup de Soleil (Paris) rassemble cette année à LA Mairie du 13 è arrondissement , place d'Italie, les 23 et 24 février 2008 , des écrivains originaires du Maghreb et leurs amis.
Cette association travaille à renforcer les liens entre ces populations quelles que soient leurs origines géographique, culturelle (arabo-berbère, juive ou européenne) ou historique (immigrés ou rapatriés).

l'édition 2008 (14ème) est consacrée à la Tunisie.
Parmi les 120 auteurs (sinon plus), presents à cette manifestation notons la presence de Monsieur Albert MEMMI..
pour plus de renseignement .
consulter le programme sur
www.coupdesoleil.net

Pour ne rien vous cacher , mon époux y presentera un livre¨!

Michelle - Artiste Peintre a dit…

Zahraten bonsoir,

Merci pour le lien et l'info. Le programme me parait intéressant. Je ne connaissais pas cette association.
Quel genre de livre présentera ton époux?
@ bientôt

zahraten a dit…

Bonsoir Michelle,
Consulte ce lien,cela pourrait t'interesser(Emission: 14ème édition du salon "Maghreb des livres")
http://www.rmc-mo.com/rmcmo/francais/emissions/083/emission_principal_38.asp