Se souvenir de son passé, le porter toujours avec soi, c'est peut-être la condition nécessaire pour conserver, comme on dit, l'intégrité de son moi. Milan Kundera

Trop drole...!

Voici un extrait choisi du livre de Sonia Médina pour Soufiene et les autres... Là ce n'est pas le millefeuille à l'harissa des nabeuliens mais c'est tout comme...!


LES INTESTINS A LA HARISSA

Chez nous, on tartine tout de harissa. Même le pain et le beurre.
La recette la plus connue : griller du pain piqué d’ail, arrosé d’huile d’olive, badigeonner de harissa dès le matin, l’accompagner d’un café fumant. C ‘est un genre ! Un sport national ! Une drogue dure !
La harissa et du pain, encore du pain, de l’huile et beaucoup d’eau pour faire passer le feu qui fait de votre langue un torchon qui brûle.
A table, ce n’est pas du sel que l’on réclame mais de la purée rouge vermillon comme du sang de taureau qui trône en chef dominateur, crachant des flammes sur tout ce qui pourrait sembler raffiné, délicat.
On vous ingurgite de la harissa dès la première dent qui perce pour calmer la douleur ! On vous en assène une part plus importante pour vous faire oublier celle pour laquelle vous avez cru souffrir. Vous entrez dans un monde où vous ne savez plus ni pour qui ni pour quoi vous souffrez !
Un drame juif tunisien.
Vous avez du chagrin ? Votre cœur saigne ? Une bonne cuillère d’harissa vous fera passer tout cela. Mieux ! La douleur contournera la région du cœur et s’attaquera à vos intestins ! Eux, par contre se vengeront. Impitoyables et sans retenue, ils vous plaqueront ventre à terre : le gros intestin essayera de virer le petit grêle qui s’accrochera à la paroi.
Et votre ventre sera le ring désigné ! En tout cas le mien déguste plus que mon cœur....
Sonia Médina
La suite dans son livre bien sur...

7 commentaires:

Breitou a dit…

COINCE.
PAS DE TATA ISHTIR.
COLOMBA A MES TROUSSES.

Michelle - Artiste Peintre a dit…

Hahaha !

Quel drôle de télégramme je reçois d'Hammamet. Tu me feras toujours rire même de si loin.

ATTENDS 2EME TELEGRAMME
DE TOUTE URGENCE
SEME COLOMBA.

Soufiene a dit…

Dans d'autres villes du Cap Bon, notamment la ville de Korba. Ils savent bien faire de la Salade Mechouia avec uniquement du Felfel (piments verts) mais contrairement a ce que tu imagines, elle n'est pas piquante du tout!! Les Nabeuliens, leurs Salades ressemblent a des cocktails molotoves. Pareil pour les Habitants de Dar Chaabane.

princessTanit a dit…

"Vous avez du chagrin ? Votre cœur saigne ? Une bonne cuillère d’harissa vous fera passer tout cela. "
es ce que c'est vrai? vous l'avez déjà essayé? ça donne envie tiens :D
cette idée va me rester en tête. à chaque fois que j'aurais mal je vais penser à me mettre une cuillère de harissa dans la bouche.
sympathique cette histoire de réorienter ces maux ;)

el Greco a dit…

tu as choisi de publier ton post le 3 aout... jour heureux de Bourguiba

biz

http://rachedelgreco.blogspirit.com/

Michelle - Artiste Peintre a dit…

@ Soufiene

Et quels coktails ! Il y en avait partout à Nabeul. Peut-être même dans les desserts, va savoir...!

@ Pincess Tanit
Tu as vu Princess, les nabeuliens étaient déjà des précurseurs d'une autre psychanalyse...
Le remède, pas le divan, mais l'harissa...!

@El Gréco
Tu parles de son jour de naissance où d'un fameux discours ...?
A bientôt sur des rivages.

Breitou a dit…

Pire que coincé verrouille.
Colomba à mes basques.
Difficile a respirer.
Malgrè mes évasions.