Se souvenir de son passé, le porter toujours avec soi, c'est peut-être la condition nécessaire pour conserver, comme on dit, l'intégrité de son moi. Milan Kundera

Bienvenue Mika ben Miled sur mon blog...

C'est le genre de mail que je préfère recevoir car les pubs vantant les mérites des pilules bleues, roses etc. ça devient agaçant et intrusif. Mais ce matin j'ai reçu celui-là de la part de l'éditrice Mika me présentant son catalogue et sa maison d'éditions. Et au cas où vous ne l'auriez pas compris LOL, tout ce qui se rapporte à la Tunisie titille ma curiosité et capte mon attention. Je pense que cette maison d'éditions est connue du public tunisien mais peut-être pas des autres. Alors voilà...


Mika ben Miled
2 rue Sophonisbe 2016 Carthage Tunisie
(+216) 71 732 594 (répondeur) mêle : mikabenmiled@gnet.tn
Découvrez les éditions cartaginoiseries (sans majuscules, et sans h). Pourquoi avoir choisi ce nom qui fait inévitablement penser aux chinoiseries, viennoiseries… et autres futilités ? Pas si futile, la référence à la Salammbô de Flaubert, à qui certains critiques avaient accolé l’épithète de « carthaginoiserie ». Et puis, parce qu'à Tunis, depuis un certain temps, on accole le nom de Carthage à des dizaines de produits, à des dizaines de lieux situés à des dizaines de kilomètres à la ronde…
Ma maison d’édition, elle, est située à Carthage-tout-court (dit Carthage-Hannibal).
Je veux la consacrer à faire connaître des « paysages littéraires pittoresques » du patrimoine méditerranéen, en éditant des textes inédits ou anciens.
Mika ben Miled
http://www.cartaginoiseries.org/

2 commentaires:

giliberti michel a dit…

hé bien je ne connais pas cette maison d'édition...je suis ravi de la découvrir. On ne sait jamais avec mes tentations d'un livre de photos sur la Tunisie et tous les poèmes qu'elle m'a inspiré...
Ah... Michel, c'est quand qu'on va se manger des Bambalounis dans les souks, histoire de grossir en toute culpabilité calorique.
Je t'embrasse,

Michel

Michelle - Artiste Peintre a dit…

Michel, demain !
Prépare ton baluchon. Miam les Bambalounis dégoulinant de miel et puis on s'essuiera les mains sur nos vêtements comme des grands gosses et on sera content...
Et puis, et puis, on dansera dans les ruelles gorgées de soleil...
On nous prendra pour des fous mais pas grave...!
Bises grand frère
Michelle