Se souvenir de son passé, le porter toujours avec soi, c'est peut-être la condition nécessaire pour conserver, comme on dit, l'intégrité de son moi. Milan Kundera

Que la fete commence !

Comment être de la fête dans ces périodes de troubles... Je trouve que nos sociétés ont perdu ce "punch", cette légèreté ambiante...

Paris a beau s'habiller de lumières, la lumière ne brille plus dans les coeurs.
Trop de misère, trop de souffrance, trop de trop...

Fête des lumières !
Hannucah est la fête que je préfère.
Sans doute à cause de ces lumières qui illuminent les
foyers et les rendent si joyeux...
Et puis n'est-elle pas cette fête celle d'un miracle !

Noel aussi est une fête de la lumière.
Cette lumière qui brille dans les yeux des enfants
dans l'attente de leurs rêves exaucés...
Bonne Année à Vous !


3 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est drôle cette année, toutes les fêtes dans toutes les confessions ont l'air de coïncider:
hanouka du 22 au 29 décembre
Noêl en sandwich le 25 décembre et le nouvel an
Ras el AM De l'hégire nouvel an du calendrier musulman le 29 décembre
Pur hasard ou appel du mektoub à méditer sur nos divergences souvent meurtrières et tellement inutiles puisque l'appel vers le Créateur est identique...
j'ai adoré HANOUKA ,il y a quelques années déjà quand à Paris , j'ai retrouvé avec ma famille le même air de fête que les années d'exil n'ont pas su tâcher..
au monde entier que je souhaite en fête, je souffle
Bonne fête
Shana tova
Aid said

lilia

Breitou a dit…

Pluies de lumière sur vous.
Mes chers amis, confrères,

Averses de bénédictions
Sur vous chers sœurs et frères.

Que les rayons du soleil inondent nos cœurs
Et qu’un tsunami vous emporte dans le bonheur,
Amis de prés ou de loin.

Trombes de joie,
Sur vous chers harissiens.

Au loin les soucis journaliers,
Et que de la gaité dans nos jours,
Que votre quotidien soit clarté
En tout moment, et que la paix règne
Dans nos cœurs, sans faute.


Que nous soyons heureux,
Auprès de nos proches,
De nos petits-enfants
Nos bien aimés chéris.

Que D ieu nous épargne les tragédies,
Les accidents les deuils et les maladies.
Au loin de nous les funestes nouvelles
Et que la vie nous offre le meilleur,
Le fond bleu de son ciel.

Anonyme a dit…

http://baal-amon.karmaos.com/post/67

pour tout dire et fondre les derniers fusibles