Se souvenir de son passé, le porter toujours avec soi, c'est peut-être la condition nécessaire pour conserver, comme on dit, l'intégrité de son moi. Milan Kundera

C'est la rentree !

Et quelle rentrée...!!!

3 commentaires:

Breitou a dit…

Au croisement de l’avenue du Gle Leclerc
Et de l’Avenue Charles de Gaulle,
Le Carrefour de la Résistance.
Et là, une grande toile à mailles bien blanche
Recouvre les belles fleurs de nos allées ensevelies
Sous une mince pellicule de blanc d’œuf gelée.
Dans ma ville fleurie, nos chers petites têtes à corolles
Ont commencé à périr bien gelées sous les caprices du général Hiver.

Et le petit bouquet vivant de Chrysanthèmes,
Du mausolée aux Martyrs, triste thème,
Subi les morsures du frimas depuis hier.

Le plan d’eau du lac de Vincennes,
Au réveil, soudain, se trouve figé par la glace,
Alors qu’un embarcadère, sur place
A la mine grise et sans attache, abandonné
Dans cette enclave est prit par un étau,
D’entre les crocs des eaux.
D’une nuit sans flambeauUUUx.

Les arbres aux longues branches
Sèchent sous un beau blanc manteau,
Tout au long de ma route, songent
En attendant au nouveau Printemps.

Silhouettes difformes, corps déformés
Ils ne sont pas beaux à voir sous la grisée.

Les oiseaux ont déserté leurs bras si froiIIIIds.
Et c’est une frise vierge pure bien immaculée
Qui se repose, s’accroche aux creux de leurs coudes.

Plus rien n’est vert, tout est blanc, blanc blanc.

Il neige. A Paris aussi.
Il neige sur toute l’Ile de France.
Il gèle la nuit et j’ai froid.

Anonyme a dit…

smala alik, smala smala allè breïtou, pourtant dans le bois de vincennes il y a de quoi se réchauffer pour rester zen!
Et puis pour ne pas avoir froid, il faut rester coi,
La nuit les loups rodent
Et si l'on a pas de pagode
on peut se faire dévorer
ou par un vampire...
Il fait juste -8° au baromètre du bois joli

Anonyme a dit…

slt michelle je trouve ton blog super intérressant, moi qui ai des origines tunisiennes et qui suis français je suis amoureux de l'italie, j'aime sa gastronomie, sa culture, ces femmes, sa langue, mon rêve serait de faire partager à des personnes qui n'ont pas eu la chance de connaitre l'italie, ni la tunisie dans un voyage organisé si ceci est possible et qui intersserai pas mal de personne je reste en contact "el-cid@live.fr"