Se souvenir de son passé, le porter toujours avec soi, c'est peut-être la condition nécessaire pour conserver, comme on dit, l'intégrité de son moi. Milan Kundera

Synagogues de Tunisie

Voyage à travers toutes les synagogues de Tunisie, ce livre restitue l’histoire et les traditions religieuses d’une communauté qui, en symbiose avec la culture arabe, a hautement affirmé son identité et laisse un patrimoine exceptionnel à découvrir.
.
Cliquez sur le lien bleu
Véritable guide et mémorial des synagogues de Tunisie, dont il dresse l'inventaire complet à travers 700 photos, plans et documents, ce livre est le fruit d'un parcours de sept ans, à la fois retour vers l'enfance, ponctué d'innombrables découvertes, et première étude systématique d'un tel ensemble en terre d'Islam, une centaine d'édifices dont 70 encore sur le terrain.
Restituant l'histoire et la culture religieuse de ces communautés qui s'épanouirent, du XVIIe siècle aux années 1950, dans une symbiose que même le protectorat français ne put rompre, un voyage d'une extraordinaire diversité mène le lecteur du Nord, marqué par la modernité et la monumentalité à Tunis ou Bizerte, au Sud où les oasis, les montagnes et l'île de Djerba offrent des exemples fascinants  d'architecture traditionnelle, troglodytes de Matmata, villages juifs de Djerba recélant plus de vingt synagogues, en passant par celles qui demeurent cachées dans les médinas de Kairouan, Sousse ou Nabeul...
Ce livre s'attache au regard porté sur ces synagogues et leurs fidèles, depuis les premiers voyageurs jusqu'à aujourd'hui, à l'heure d'une inéluctable patrimonialisation de ces édifices souvent abandonnés ou réaffectés, et apporte la connaissance préalable à toute sauvegarde et mise en valeur.

1 commentaire:

zahraten a dit…

"Synagogues de Tunisie" Monuments d'une Histoire et d'une identité Du beau travail,un beau livre fruit de sept années de recherche ----un exemplaire nous a été offert recemment (salon du Maghreb du Livre_ Paris) et gracieusement par les auteurs : Colette Bismuth-Jarassé et Dominique Jarassé..je les remercie