Se souvenir de son passé, le porter toujours avec soi, c'est peut-être la condition nécessaire pour conserver, comme on dit, l'intégrité de son moi. Milan Kundera

Le Jardin d'Ulysse...

" Histoire d'une Peintresse ..."

Dans le Jardin d’Ulysse
Des souvenirs de secrets bleus


Dans le jardin des délices
Des promesses pleins les yeux


Où l’émoi sucré des prémisses
Sous un ciel de volutes bleues


Laisse quelques esquisses
De rêves manqués, malheureux


Enfouies dans les abysses
Des traces de peines bleues


Comme les marins d’Ulysse
Le manque du pays de l’homme bleu…


1 commentaire:

Jacques a dit…

POUR MOI AUSSI
Ces jardins pleins de délices
Sont devenus des rêves bleus
A jamais perdus,et le supplice
De l'exil met ma mémoire à feu
Et à sang,ravive la malice
perdue de l'enfance.Adieu!

AINSI
Quand je deviens complice
De l'univers des secrets Bleus
Je me sens devenir l'Ulysse
De ma Pénélope aux grands yeux.