Se souvenir de son passé, le porter toujours avec soi, c'est peut-être la condition nécessaire pour conserver, comme on dit, l'intégrité de son moi. Milan Kundera

La presence de l'absence...

L'Etoile de Tunis - Huile sur Toile 65x50
La qualité de la la photo n'est pas trés bonne. C'est une photo d'une photo.
Je n'ai plus le tableau, il a trouvé sa place sur d'autres murs.

L'Etoile de Tunis - Huile sur Toile 55x38

Des murs où figurent l’absence de ceux qui ne sont plus là…le dépouillement…le vide…
Quitter ses racines, c’est être contraints à être des étrangers, étrangers aux autres, étrangers à nous-mêmes.
Alors je peins mon jardin d’Exil…entre lumière et couleur...


Photo grande synagogue de Tunis

9 commentaires:

moghrama a dit…

bonjour michelle , il s'agit bien de la synaguogue de l'avenue de la liberté ,non? je n'ai jamais remarqué que l'étoile était aussi grande , ou ,l'a t-on un peu retrecit?

Michelle - Artiste Peintre a dit…

Bonjour Moghrama,
L'ai-je vue plus grande? Je ne sais pas.
Je mets en ligne de suite une photo d'époque, il apparait que l'étoile de David occupe une bonne partie de la façade.
Observe-la avec attention la
prochaine fois que tu passeras devant.
Bonne journée

TATA ICHTIR a dit…

bonjour Michelle,
Tu as peint la synaguogue où simon et moi nous nous sommes mariés le premier janvier 19664 à Tunis. Pour moi, elle est symbole de bonheur, amour, quiétude et merveilleux souvenirs de notre famille réunie ce jour là, il y avait juste des absents, mon frère joseph et sa femme simone, tes parents, mon frère raymond et sa femme ninette et mes neveux, toi, corinne . Ils avaient choisis d'alker vivre en France, n'étaient pas exilés, mais loin et à cette époque là les voyages coutaient chers on ne venait qu'une fois l'an visiter la famille. Et puis moi j'avais l'occasion de vous voir, j'étais hôtesse de l'air sur tunis air et vous veniez mer voir à l'aéroport, toi et Eric, je vous ramenai plein de bonnes choses de chez mémé Alice...
C'est vrai qu'ils y a à présent de nombreux absents, mais par choix, comme nous tous. Nous sommes loin par les distances, de nos racines et tellement proches par le coeur.
Continue à égréner tes souvenirs Michelle, transmet ta mémoire, ,notre histoire.
Bises
Désirée

Lyse a dit…

Bonsoir Michelle. Deux superbes peintures vraiment proches de l'original.
Bisous du soir

moghrama a dit…

bonjour michelle , tu as raison ,ta peinture est si proche de l'originale , c'est moi qui n'ai jamais bien regardé ,je pense , il faiut dire que les agents de police qui gardent l'édifice ne vous laissent pas vous attarder ...(no comment)
bone journée à toi

val a dit…

Oui, ça laisse entrer un peu de rêve dans mon PC...
Très jolie peinture!!
MErci

kahena a dit…

bonjour,quel bel édifice, il a été restauré par le gouvernement tunisien récemment. Il est gardé par des agents de la sécurité car c'est un monument historique et un lieu touristique, de nombreux juifs de par le monde viennent la visiter, cette synagugue. L'étoile qui décore sa façade est là depuis toujours et comme dans tous les lieux de culte dans le monde entier , c'est le symbôle du judaisme qui orne ces lieux.
Je me promène souvent par là et je repense à tous mes amis qui sont partis brutalement et que je n'oublierai jamais.
Merci Michelle de garder le contact.

Carthaginois a dit…

Joli Blog, j'ai apprécié cet air nostalgique, moi j'ai habité pas loin de la synaguogue de l'avenue de la liberté et je passais devant chaque jour pour aller à l'école rue de l'inde, je me souviens qu'il y avait de nombreux juifs dans les environs, un certain marcel ou on allait acheter des fricassés aprés l'ecole, l'épicier du quartier était juif et le boucher casher qui existe encore, nous avions même une voisine juive livournaise, et tout cala se passait dans une ambiance bon enfant sans méfiance ou suspucion, je garde de bon souvenirs de cette période et j'espere qu'un jour la tunisie retrouvera tous ses enfants.

pour la synaguogue comme on vient de le dire c'est bien entretenu par l'Etat je confirme

Michelle - Artiste Peintre a dit…

Merci à vous tous de votre gentille présence.
Kahena et Carthaginois Marhaba bikom, vous êtes les nouveaux venus.
On m'a rapporté que la synagogue est très bien entretenue. Un grand merci aux autorités qui valorisent le patrimoine tunisien.
Je sais et je le ressens dans vos écrits que tous les enfants de la Tunisie vous manquent. Peut-être qu'un jour, nous ou nos descendants reviendront sur les pas de leurs parents reconstruire le fil de leurs racines.
Bises et à bientôt.