Se souvenir de son passé, le porter toujours avec soi, c'est peut-être la condition nécessaire pour conserver, comme on dit, l'intégrité de son moi. Milan Kundera

On reste encore un peu...Sur la Colline des Poetes...

"Au hasard des ruelles" Huile sur bois 61x43

Qui n'a pas immortalisé par une photo cet endroit que l'on découvre, au hasard des ruelles, subjugué par tant de beauté...
Je l'ai fait aussi et cela m'a donné envie d'en faire un tableau qui trône devant moi tous les jours
et qui illumine mon espace quand le ciel de Paris décline tous ses gris...

2 commentaires:

Enzie a dit…

Salut!

Votre tableau est très agréable. J'aimerais correspondre avec vous aussi, mais mon français n'est pas très bon. Je voyage maintenant mais je lirai votre blog quand je retourne. Merci pour votre E-mail !

Michelle - Artiste Peintre a dit…

Si, si, votre français est bon. Quelle est votre langue maternelle?
Merci d'avoir aimé ce tableau.
@bientôt Enzie