Se souvenir de son passé, le porter toujours avec soi, c'est peut-être la condition nécessaire pour conserver, comme on dit, l'intégrité de son moi. Milan Kundera

Je reviendrai ...


Je reviendrai Rue des Forgerons...


Je reviendrai pour ton parfum...le cœur battant avec mes larmes

Je reviendrai Rue des Forgerons avec mes parents et la musique de l’enfance.

Je resterai là les yeux dans le vague, à vous chercher
Je resterai là avec mes attentes et vos ombres
Je sentirai le vertige dans l'impasse et même si j’ai grandi

Je sentirai la dureté du renoncement de ne plus pouvoir vous serrer dans mes bras…

5 commentaires:

Lyse a dit…

Bonjour Michèle
merci pour ton passage sur mon blog

Je suis ravie que tu aies proposé la maison de ta grand'mère
Maison bleue et blanche comme je les aime, elle doit avoir une âme elle aussi
je serais vraiment contente de la mettre sur mon blog
Tu peux me l'envoyer et si tu veux bien avec quelques lignes explicatives

ton poème est très beau et vraiment émouvant
Moi elle me manque la maison de mon enfance, ce sont des étrangers qui l'occupent à présent et je ne peux plus serrer mes parents dans mes bras
Bonne journée
Bises

Michelle - Artiste Peintre a dit…

Bonsoir Lyse,
C'est toujours un bonheur de te lire. Je sais que tu aimes les maisons authentiques de Tunisie et je me ferai un plaisir de t'envoyer une photo.
Tu sais quand j'ai écrit "Je reviendrai" c'est que j'ai le projet d'y aller prochainement. Mes parents ne veulent pas faire ce voyage sans moi.
Bises et bon dimanche

wissal a dit…

très beau ce poéme, triste aussi, même si j'aime ma tunisie je dois me contenter de la visiter 10 jours par an !!! et qu'est ce que c'est peu...
très beau blog, merci.

Michelle - Artiste Peintre a dit…

Merci Wissal.
Oui, c'est bien peu 10 jours par an à la maison...
Et çà doit être trop long 350 jours à attendre pour rentrer à la maison...
J'ai fait un petit tour sur ton blog de gourmandises...
Aimer faire la cuisine, c'est aimer rassembler ceux que l'on aime.
A bientôt

Moghrama a dit…

bonsoir michelle , on décèle un peu de tristesse dans ce poème et c'est compréhensible , mais il est très beau et très touchant
je serai ravie de te rencontrer à nabeul ou à hammamet ...
passe une agéable soirée