Se souvenir de son passé, le porter toujours avec soi, c'est peut-être la condition nécessaire pour conserver, comme on dit, l'intégrité de son moi. Milan Kundera

Nissa Bella...




Nissa Bella

Oui tu es jolie...

Quand tes palmiers se balancent au gré des vents
Quand ton ciel se teinte du ciel d’Italie si proche
Quand tes flots scintillent en or et en émeraude
Quand tes embruns répandent le jasmin des jardins

Que tu es jolie...

Dans le dédale de tes ruelles pourpres et ocres
Sur le cours Saleya, royaume des fleurs au marché
Sur tes collines d’oliviers et du Mont-Boron
Du haut de ton château, partout la mer immense…

Tu es encore plus belle...

Quand j’y retrouve mes princesses, mes niçoises
Quand je lis dans leurs yeux leur maman
Quand nos étreintes expriment trop d’absence
Quand leurs visages brillent du bonheur ensemble

Ton soleil disparait...

Quand le départ approche, je ne te vois plus
Quand de nouveau l'absence, je ne te sens plus
Nice, ma ville de cœur et de mes déchirures…

8 commentaires:

Breitou a dit…

Et toi encore plus belle lorsque tu écrits celà.

Quelle fraicheur.

Michou.

TATA ICHTIR a dit…

Te voilà de retour, trés beau ce que tu as écrit cela me fait chaud au coeur et je trouve cela drôle car ma nièce est toujours une jeune fille et là c'est une maman qui rend visite à ses filles ,qui aime Nice parce qu'elles ont choisi d'y résider et qui est triste de repartir, triste de leur absence. Elles t'aiment ,tu les aimes et vous vous retrouverez à chaque bonne occasion. Je profite de faire un bisou à mes petites nièces Pascale et Julie, car je sais qu'elles liront ce message.

Jacques a dit…

Dès la bonne nouvelle reçue
tu y est accourue
Comme les Rois Mages en Galilée.
Tu revoies le Soleil et ses reflets dorés
Sur la baie des anges qui en compte un de plus
Car aujourd'hui,Nice est pour toi "la ville dont le prince est un enfant".

Lyse a dit…

j'aime te lire
tes mots sont simples et si vrais et ta poésie si belle

Tu reviens tandis que moi il me prend encore l'envie de m'éloigner

Je t'embrasse bien fort

Michelle - Artiste Peintre a dit…

Merci à vous tous pour vos gentils messages.

Lyse, je suis heureuse de te lire. Oui je suis revenue après une longue absence mais je ne suis plus vraiment dedans.
Je laisse les choses venir toutes seules selon mes envies et mon rythme. C'est ça un blog aussi.
Je te comprends quand tu dis vouloir t'éloigner.
Je t'embrasse très fort aussi.

Anonyme a dit…

Michelle,
Merci d'être revenu !
Et Nice est si joliment décrite.
J'attend aussi avec impatience d'admirer de nouvelles toiles,et de nouveaux récits
Merci
Aldo

Fay a dit…

Bonjour Michèle
Voilà trop longtemps que je ne venais plus par ici et je lis avec plaisir des vers magnifiques sur Nice ville dans laquelle j'habite depuis plus de vingt ans.
Vous êtes toujours ici ?

julie a dit…

Quel superbe pays avec qui je vie une vraie histoire d'amour, merci pour ce voyage