Se souvenir de son passé, le porter toujours avec soi, c'est peut-être la condition nécessaire pour conserver, comme on dit, l'intégrité de son moi. Milan Kundera

Nabeul, ma ville eternelle...


J'ai trouvé cette description sur le site de la commune de Nabeul très belle en parcourant internet. J'espère découvrir encore de très belles pages sur ma ville natale car tout ce qui s'y rattache me fait penser que j'ai eu la chance de naître dans cette ville de lumière, de couleurs, de parfums.

Ces vibrations que je ressens au plus profond de mon âme et que j’essaie de transmettre dans mes peintures.


2 commentaires:

Breitou a dit…

Quitter son pays ou sa ville à l’âge de 5 ans, c’est peu.
Les souvenirs sont enfantins mais O combien innocents.
Ils sont purs et les images qu’on en garde sont parfois floues, imprécises.

Les noms, les lieux aussi parfois, se font vagues puis à mesure que l’on trifouille sa mémoire et surtout lorsqu’on encore ses parents vivants, tout redevient magique.
Le décor s’ouvre et on revit ses petites années d’enfant.

Les sons, les couleurs, les visages réapparaissent dans leur cadre et là on se dit

‘...Ah, comme ils étaient beaux... !’

Et l’on regrette plus tard, d’avoir été kidnappé par un ailleurs qui ne ressemble en rien à ce que nous vivons en terre étrangère.

Mais rien n’interdit d’imaginer, de revenir bien en arrière, dans cette enfance qui ravit les êtres pleins d’émotions.

On essaye de rattraper les petits mots, les petits faits, les petites choses qui lentement remontent à la surface. Et la magie s’opère.

Anonyme a dit…

je lis
frémis
souris
amie...
après avoir fouillé sur le net et cherché des renseignements sur Nabeul, j'y suis allée 4 fois mais... en touriste ! mais j'ai une camarade là-bas dans cette si belle ville, Monia - et je voulais lui envoyer un poème mais écrit par une compatriote ! je ne sais que choisir ! je vous embrasse et vous souhaite tout le bonheur du monde et le succès mérité.
Catherine/randonneuse dans le Cotentin en France
http://les-quatre-monts.rendez-vous-blog.com